Comment installer un détecteur de mouvement dans sa maison ?

La fonction principale d’un détecteur de mouvement est de signaler la présence d’un intrus dans une maison. Sa mise en place peut aussi contribuer à l’amélioration de l’efficacité énergétique et à la réduction des coûts d’électricité. Sauf que pour profiter de ses avantages, il faut bien l’installer. Comment s’y prendre ? Quelles sont les erreurs à éviter ? 

Choisir le bon détecteur de mouvement 

Avant de poser un détecteur de présence chez soi, il faut d’abord bien choisir son équipement de sécurité. Celui-ci doit être de qualité (fabriqué par une marque reconnue dans cet univers) et répondre à toutes vos exigences. Dans ce cadre, vous pouvez opter pour des détecteurs de mouvements :

En parallèle : Que devriez-vous savoir pour bien nettoyer vos panneaux solaires ?

  • à infrarouge ;
  • possédant des capteurs photo-électrique ;
  • à radar, etc.

Ces derniers peuvent être filaires ou non. Pour réaliser un choix judicieux, vous devez aussi considérer l’angle de détection, l’étendue de la zone de couverture, les fonctionnalités embarquées et même le temps de détection du dispositif.

Si vous avez du mal à vous décider en faisant l’achat d’un détecteur de mouvement pour votre maison, nous vous recommandons de vous rapprocher d’un spécialiste. Il possède l’expertise et les connaissances techniques qui vous aideront à réaliser un excellent choix. 

A lire aussi : Les organisateurs de tiroir : en quoi sont-ils si pratiques ?

Définir le meilleur endroit pour l’emplacement de votre dispositif de sécurité 

Après son acquisition, il faut définir le meilleur emplacement pour poser son outil de sécurité. Il doit être mis dans un espace libre et à une hauteur d’au moins deux (2) mètres du sol. Lors de sa pose, chaque maître d’ouvrage doit également s’assurer que la zone couverte par le détecteur de mouvement est assez grande. 

En général, ce matériel s’installe dans des endroits où le trafic est important. Pendant que certaines personnes le posent devant leur portail, d’autres optent pour leur porte d’entrée. Dans certains cas, ce dispositif sécuritaire est plutôt mis dans un couloir ou à l’entrée d’une chambre dégagée. 

Effectuer les réglages et les raccordements nécessaires pour utiliser son dispositif

Les personnes qui ont acquis un détecteur de mouvement filaire doivent penser à son raccordement. Cet équipement doit en effet être relié à un dispositif d’éclairage ou à une centrale d’alarme. Dans le cas où le détecteur de présence est sans fil, vous avez juste besoin de bien le poser en hauteur. 

Dès que cette phase est terminée, vous pouvez alors passer aux réglages techniques de votre outil. Il s’agit notamment de s’assurer que sa sensibilité de détection reste optimale. De cette façon, vous n’assistez pas a priori à des défaillances après la mise en place de votre dispositif. 

L’installation d’un détecteur de mouvement est simple et rapide. Il suffit en réalité de suivre les instructions du fabricant pour réussir cette action. Si vous rencontrez cependant des difficultés, le mieux serait alors de faire appel à un professionnel expérimenté, compétent et agréé.